Définition, Informations

La gamification : comprendre le principe et l’appliquer

De nos jours, les entreprises et les formateurs pédagogiques adoptent divers procédés pour se démarquer de la concurrence. Parmi toutes les façons innovantes d’y arriver, il existe une formation ludique à essayer : la gamification. Même si ce processus existe depuis des années, il tend à se populariser ces temps-ci. 

Qu’est-ce que la gamification ? 

Aussi connu sous le nom de ludification en français, la gamification est une stratégie qui utilise les mécaniques de jeu, hors de son contexte de base. La gamification permet d’obtenir un meilleur taux d’engagement dans une activité. 

Pour faire simple, elle rend une tâche classique plus amusante et attrayante, car elle se fera sous forme de jeu. Comme dans un jeu-vidéo où une récompense est offerte après l’accomplissement d’une mission. 

Depuis des millénaires, le jeu est une activité attrayante qui fascine bon nombre de gens. A bien y penser, la vie quotidienne est perçue comme un jeu. Parfois on perd, parfois on gagne ; on fait des efforts pour atteindre des objectifs propres. On acquiert des expériences. 

Ainsi, cette technique d’apprentissage, la gamification reprend les mêmes codes : 

  • Le système de points. Lorsqu’un utilisateur accomplit un challenge ou une tâche, il en gagne. 
  • Les niveaux. Selon la progression du joueur dans le jeu, il y a plusieurs niveaux à franchir.
  • Les récompenses. Les points récoltés au fur et à mesure des niveaux serviront à obtenir des récompenses (badges, trophées, accessoires supplémentaires, etc.).
  • L’expérience. Non seulement les niveaux aident à acquérir des récompenses, mais aussi des statuts. Plus un joueur sera expérimenté, plus il aura accès à des avantages.
  • Les objectifs à atteindre. La compétition est un élément important qui pousse un joueur à se dépasser et à continuer à s’intéresser au jeu.

Dans la ludification, les « joueurs » sont les apprenants, les employés, les clients ou les prospects. En prenant part à cette expérience ludique, ils seront valorisés par l’attribution d’un score, d’une gratification ou d’un classement. 

Au vu de la situation actuelle, il se pourrait que les futurs communicants et formateurs ne puissent plus se passer de la gamification. Les offres sur le marché se multiplient et les « joueurs » choisiront celles qui leur permettront d’avoir la meilleure expérience possible.

la gamification dans les formations Edusign

Les champs d’application de la gamification 

Actuellement, la gamification se pratique dans tous les domaines : éducationnel, relationnel, en entreprise, etc. Elle fait désormais partie des nouveaux outils à utiliser absolument. Sous ses airs enfantins, ce support ludique accélère la prise de conscience et le transfert des informations. 

Au sein de l’entreprise

Elle introduit l’idée d’innovation au sein d’une stratégie de communication digitale, de formation, commerciale, etc. En effet, le « game-based learning » est essentiel pour développer des compétences et engendrer des actions spécifiques.

Par exemple en marketing digital, elle est très utilisée dans les messages promotionnels en particulier sur les réseaux sociaux. Les entreprises mettent à profit le temps passé par les prospects sur ces plateformes pour avoir recours à ce principe, sans être trop envahissant.

Sur le long terme, la gamification servira à augmenter la fidélisation des clients qui s’intéressent à la marque. Elle transforme totalement l’expérience client et crée une relation personnalisée avec.

Au sein d’une formation éducative

Pour illustrer plus facilement ce « serious games », prenons l’exemple de la gamification éducative. La première étape consiste à sensibiliser les apprenants pour qu’ils lâchent prise, à travers des situations ludiques décalées.

Dans le cadre d’une gamification pédagogique, les participants sont amenés à donner leur avis, à échanger, à travailler sur des situations concrètes, à s’entraîner sur des cas pratiques, etc. L‘intérêt ? Améliorer et optimiser l’expérience pour mieux se souvenir des notions apprises. 

Au niveau de la vie quotidienne

Imaginons maintenant qu’un « joueur » doit accomplir une tâche ménagère. Pour chaque corvée réalisée, une récompense lui sera offerte. En partant de ce principe, le ménage sera associé à cette idée de récompense et de plaisir. Donc, il ne sera plus aussi contraignant à faire. 

Une question se pose alors : est-ce qu’il y a des limites ? Les jeux pédagogiques doivent toujours répondre à des objectifs. En voulant trop amuser la galerie, les objectifs de base risquent de ne pas être atteints, c’est-à-dire réussir à partager des connaissances, fidéliser ou engager la clientèle. 

Cette technique nécessite un vrai professionnalisme. Il faut combiner à la fois le jeu ludique et complet, en mesurant l’impact sur le futur. Ainsi, les formateurs doivent être bien choisis au risque de ne ressentir aucun bénéfice. De plus, la gamification ne doit pas faire perdre le sérieux de certaines causes, surtout par rapport à l’éthique. 

L’engagement : l’intérêt principal de la ludification

Les prospects étant noyés sous les informations et les publicités, le « serious-game » est une façon de captiver leurs attentions. Ainsi, développer une stratégie marketing autour de ce concept permet d’attirer les nouveaux clients.

Comme cité plus haut, les scénarios ludiques favorisent la fidélisation et l’engagement des « joueurs ». Premièrement, la fidélisation est importante, car elle permet aux clients de recourir plusieurs fois à un même service. Deuxièmement, l’engagement démontre leur envie de participer aux prises de décision d’une marque.

La pédagogie par le jeu ne vise pas seulement à rendre une tâche ludique. Elle va plus loin, car elle servira à : 

  • Inciter une action pour que le « joueur » passe de la fidélisation à l’engagement.
  • Changer un comportement pour que le « joueur » soit plus engoué à faire une tâche.
  • Créer une habitude en élaborant une stratégie plus efficace pour accomplir une tâche.

Autant dans une entreprise que dans le domaine éducatif, l’engagement est donc le plus important. En effet, c’est lui qui démontre l’intérêt des « joueurs » envers une cause ou un domaine. 

La conception du jeu peut se faire par des formateurs spécialisés, une agence de marketing ou par des logiciels de gamification. Cependant, pour que les résultats soient effectifs, il est important d’adapter sa stratégie aux attentes. 

Quels sont les avantages de la gamification ? 

La ludification, éducative ou non, donne plusieurs avantages importants à connaître. L’engagement et la fidélisation sont les plus connus, mais les effets vont bien plus loin.

Un apprentissage interactif et divertissant 

Qui n’a jamais rêvé d’apprendre en jouant ? Grâce à la ludification, cela devient possible. Ainsi, les responsables de formation peuvent créer un contenu unique.

Comme tout est interactif, les apprenants auront plus de facilité à intégrer cet univers et à se prendre au jeu. Au final, la gamification pédagogique permet d’améliorer ou même réinventer l’expérience, autant chez les formateurs que les apprenants.

Une étude a démontré qu’il est plus facile de mémoriser ce que l’on fait, jusqu’à 75 % en plus via le jeu. Au lieu de passer tout son temps à réviser ses cours ou ses principes, la mémorisation se fera par un apprentissage ludique.

Un sentiment d’addiction se créé

Intégrer les apprentissages ludiques au sein d’une structure augmente le sentiment d’addiction. Il est connu que les jeux-vidéo sont addictifs sur certains points. Le même sentiment peut se créer envers les cibles de la gamification, mais dans le bon sens. 

L’éducation par le jeu crée un sentiment d’euphorie naturel qui aide au processus de mémorisation des informations. À chaque fois que l’on gagne à un jeu ou que l’on franchit une étape, le cerveau veut nous récompenser. C’est à ce moment précis qu’il libère de la dopamine et c’est cette sensation qui donne l’envie de recommencer. 

La mise en pratique en temps réel

Un autre avantage concerne la possibilité de mettre en œuvre de ce qui a été appris. Lors de certaines formations et apprentissages, les informations sont délivrées à profusion sans jamais être mises en pratique.

La gamification pédagogique aide à consolider les acquis de façon plus efficace. Elle permet d’appliquer ce que les apprenants apprennent, mais dans le monde réel. Grâce aux mini-jeux, ils seront plus aptes à prendre des décisions et à réaliser leur impact. 

Les feedbacks et les échanges sont valorisés

La gamification permet de construire et enrichir la relation entre les participants, les employés et les apprenants. Elle donne des feedbacks en temps réel afin de se remettre en question sur ce qui va et ce qui ne va pas. 

Grâce à elle, il sera plus simple d’atteindre les objectifs pédagogiques grâce à une entraide et des évaluations régulières. Contrairement à ces entreprises qui ne réalisent que des bilans de performance une fois par an, les feedbacks passent mieux vu que le processus de communication est amélioré.

Le bien-être au travail est meilleur

Au sein d’une entreprise, offrir un divertissement permet aux employés de mieux se sentir dans leur environnement de travail. Mieux ils se sentent, plus ils seront productifs et motivés. De même, la créativité de chacun sera stimulée. 

Désormais, une entreprise doit favoriser le bien-être de ses employés pour se démarquer de la concurrence. De plus, les jeux éducatifs augmentent l’engagement des salariés dans leur activité quotidienne. 

 

En résumé, la gamification permet d’offrir une expérience plus interactive aux « joueurs ». Elle se base sur un dispositif ludique, interactif et participatif. Toutefois, il faudra définir le degré de sérieux à garder pour ne pas tomber dans le simple amusement et n’engendrer aucune action. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey, pas si vite !

Avant de partir, téléchargez le livre blanc sur la dématérialisation en formation.